Le Hêtre, un éditeur engagé ! Aux Éditions du Hêtre, il n’est pas simplement question de livres ! Bien sûr, les livres, nous en avons la passion ; mais, ce qui motive avant tout notre démarche, ce sont les valeurs que nous souhaitons partager avec nos lecteurs. De nos jours, où les transmissions de savoirs et de savoir-faire sont devenues de plus en plus cloisonnées, où l’accès à une information juste et complète est rendu de plus en plus difficile en dépit et peut-être en raison de l’opulence informationnelle de la Toile, le livre permet un recentrage qui préserve du gouffre des hyperliens, tout en livrant un contenu riche. L’objet-livre, par sa « portabilité », sa disponibilité, sa « sensualité », est irremplaçable ! Nos livres, nous les souhaitons utiles, nécessaires, durables, intemporels. Au-delà du plaisir, essentiel, que leur lecture doit procurer, nos livres se veulent porteurs de valeurs que nous avons à cœur de partager. Comme le souci de l’autre, humain, animal ou végétal : le respect de la nature propre de cet autre, qu’il soit enfant, femme, communauté humaine ou animale, forêt, écosystème entier. Nos livres vous parleront ainsi de maternage proximal, d’allaitement, de naissance libre, d’éducation respectueuse, de fierté féminine, de féminin sacré, de créativité, d’intériorité épanouie, d’autonomie individuelle, mais aussi de solidarité humaine, de coopération et d’harmonie entre toutes les espèces vivantes, de l’écologie de nos corps, de nos habitats, de nos sociétés et de notre Terre-mère commune. Des différents moyens, individuels ou politiques, de parvenir à cette cohérence des êtres vivants, à travers une réflexion critique sur nos comportements et en faisant varier nos points de vue. Et bien sûr, nos livres vous parleront de ce qui fait le ciment de tout cela, l’amour ! Enfin, nous souhaitons que nos livres soient des ressources, des outils pour construire l’avenir, pour survivre à cette crise universelle que nous traversons. Des moyens d’affranchissement vis-à-vis d’une société de consommation aliénante, de libération vis-à-vis de divers gourous jaloux des savoirs qu’ils possèdent et refusent de partager, et d’autonomie vis-à-vis des nombreuses dépendances qu’a créées notre société hyper-technologique, hyper-rationalisée, cloisonnée et « atomisée ». Respect du vivant et recherche de l’autonomie résument les valeurs qui nous guident !